Skip Navigation Links Accueil Actualités Actualités générales | Dexia réagit au reportage « Les Villes en faillite » -

Dexia réagit au reportage « Les Villes en faillite » - 11/05/2012 

Dexia conteste avec la plus grande fermeté les conditions dans lesquelles a été réalisé un reportage intitulé « Les villes en faillite », diffusé sur France 2 dans l’émission « Envoyé Spécial » du 10 mai 2012, ainsi que les imputations mensongères contenues dans ce reportage.

Outre de nombreuses inexactitudes factuelles et juridiques, Dexia s’étonne du parti pris adopté dans le traitement d’un sujet complexe, d’intérêt public qui méritait une approche aussi équilibrée que prudente.

Dexia n’a jamais eu pour but de tromper ses clients avec lesquels il entretient des relations durables et reste déterminé à défendre l’honneur et la probité de ses collaborateurs.

Ces derniers cherchent sans répit des solutions réalistes à des difficultés exclusivement héritées de pratiques antérieures à 2008 et liées à un contexte précis.

Alors que les journalistes ont été reçus par les équipes de la banque et ont pu accéder à des informations précises et détaillées sur la commercialisation des crédits aux collectivités locales, ils ne font aucune mention de celles-ci dans le reportage. A l’inverse, ils ont enregistré à leur insu, des collaborateurs de la banque et tronqué les propos recueillis.

Depuis son arrivée en octobre 2008, Pierre Mariani a mis fin à la commercialisation de tout crédit structuré nouveau à risque (hors Charte Gissler). Depuis quatre ans, il a fixé aux équipes l’objectif de traiter les situations les plus difficiles dans l’intérêt des clients, avec une attention toute particulière pour les collectivités les plus petites.

Que les pompiers soient mis en cause quand les incendiaires ne sont même pas mentionnés en dit long sur la déontologie, l’objectivité et le professionnalisme de ce reportage.
 

Contact presse
01 58 58 86 44 - pressdexia@dexia.com