Skip Navigation Links Accueil Actualités Actualités générales | 8 décembre : remise des prix des Rubans du développement durable au Sénat

8 décembre : remise des prix des Rubans du développement durable au Sénat 09/12/2009 

La manifestation, créée en 2003 à l'initiative de Dexia, s’est déroulée sous le parrainage de Gérard Larcher, président du Sénat, en présence de Jean-Marie Pelt, président du jury, et des présidents des treize partenaires de l'opération dont l'AMF, l'AMGVF et le Comité 21. Pascal Poupelle a remis au nom du jury quatre des douze prix décernés et a rappelé l'engagement de Dexia aux côtés des collectivités locales sur cette thématique du développement durable.

 

Le label 2009, affiché à l’entrée du territoire par un panneau signalétique, a été remis aux représentants des douze collectivités lauréates

Les collectivités distinguées : les villes d'Ayen, Blanquefort, Clermont-Ferrand, Grenoble, Mérignac, Sainte-Suzanne, les communautés de communes des Vézieux d'Aure et du Pays des Herbiers, le syndicat intercommunal d'assainissement de Valenciennes, le syndicat mixte des transports en commun du Territoire de Belfort et les conseils généraux de l'Hérault et de la Gironde. Les projets récompensés sont variés : autonomie énergétique à Sainte-Suzanne, articulation entre territoire urbain et  interurbain dans le Territoire de Belfort, évaluation participative de  l'agenda 21 de Mérignac, mobilisation citoyenne de la ville de  Blanquefort sur son agenda 21...


Les Rubans du développement durable récompensent des collectivités pour leurs politiques globales et concrètes de développement durable. Pour Pascal Poupelle, « le développement durable fait partie des gènes de Dexia. Nous sommes depuis longtemps très actifs en matière de lutte contre le changement climatique. Nous sommes par exemple un des établissements bancaires les plus actifs en matière de financement de l'éolien en France et en Europe. Nous sommes aussi de plus en plus présents dans les domaines du photovoltaïque et de l'amélioration énergétique des bâtiments publics, ainsi qu'en matière d'accessibilité et d'accompagnement des personnes fragiles. Et puis, a- t-il ajouté, nous essayons d'être nous-mêmes exemplaires, puisque par exemple, 100 % de l'électricité que nous consommons provient entièrement d'énergies renouvelables ».