Skip Navigation Links Accueil | Presse

Etat d’avancement du plan de cessions des franchises commerciales de Dexia : finalisation de la vente de Dexia Asset Management et point sur la situation de Crediop -  03/02/2014 

Après avoir signé un accord de cession le 24 septembre 2013 et avoir obtenu l’ensemble des autorisations réglementaires, Dexia annonce aujourd’hui la finalisation de la cession de 100% de sa participation dans Dexia Asset Management à New York Life Investments, pour un prix ferme de EUR 380 millions.

 

Compte tenu de coûts de transaction plus élevés, faisant suite au défaut de GCS Capital de satisfaire à ses obligations de paiement lors de la transaction initiale, la plus-value réalisée sur la cession est estimée à EUR 68 millions et sera comptabilisée au premier trimestre 2014 dans les comptes de Dexia SA. L’impact sur les ratios de solvabilité du groupe sera communiqué dans la déclaration intermédiaire du premier trimestre 2014. Au niveau du groupe Dexia, le produit de la cession servira au remboursement d’un prêt intragroupe accordé par Dexia Crédit Local à sa maison-mère Dexia SA.

 

Avec plus de EUR 73 milliards d’actifs sous gestion au 31 décembre 2013 et des centres de gestion à Bruxelles, Paris, Luxembourg et Sydney, Dexia Asset Management est un acteur de premier plan dans la gestion d’actifs au niveau international. New York Life Investments est une filiale à 100% de New York Life Insurance Company, la plus importante compagnie mutuelle d’assurance vie aux Etats-Unis (1). Le modèle multi-boutique de New York Life Investments permettra à Dexia Asset Management de poursuivre ses activités avec son équipe dirigeante actuelle, en assurant le développement de ses plates-formes existantes, de ses processus d’investissement et de sa présence commerciale.

 

Avec la vente de Dexia Asset Management, Dexia a mené à bien son programme de cessions de ses principales franchises commerciales, initié à la fin 2011 dans le cadre de son plan de résolution ordonnée (2). La cession de ces entités, combinée à des cessions d’actifs et l’amortissement naturel des actifs, a permis une réduction du bilan du groupe de EUR 174 milliards entre septembre 2011 et septembre 2013.

 

En outre, le groupe a reçu l’accord de la Commission européenne d’étendre jusqu’au 28 juin 2014 l’autorisation pour Dexia Crediop d’accorder de nouveaux financements à ses clients actuels. Cette décision vise à préserver la valeur de la franchise de Crediop et permet la poursuite de discussions engagées en vue de sa vente.

 

Les efforts du groupe pour réaliser son programme de cessions de façon ordonnée lui ont permis d’atteindre son périmètre-cible et de concentrer ses efforts à ses projets de désimbrication. En ligne avec sa mission de réduire son bilan en préservant les intérêts de ses actionnaires et garants, les équipes de Dexia s’attacheront désormais à la réalisation des trois objectifs suivants : renforcer la position de liquidité, préserver la solvabilité et s’assurer de la continuité opérationnelle du groupe.

 

 

 

[1] Sur la base du classement réalisé par le magazine Fortune, publié le 20 mai 2013,  Fortune 500  ranked within Industries, Insurance :  Life, Health (Mutual),”, dont la méthodologie est disponible sur la page suivante: http://money.cnn.com/magazines/fortune/fortune500/2013/faq/?iid=F500_sp_method%20

[2] Au cours des deux dernières années, le groupe a finalisé les cessions de Dexia Bank Belgique, de Dexia Banque Internationale à Luxembourg, de DenizBank et d’ADTS. Le groupe a cédé la Société de Financement Local (SFIL), la maison-mère de la Caisse Française de Financement Local (anciennement Dexia Municipal Agency), dans le cadre de la redéfinition du schéma de financement du secteur public local en France. Ont également été cédés : Sofaxis, Dexia Bail, Domiserve, Flobail, Exterimmo, Public Location Longue Durée et DKB Polska.