Les titres d'Etat 

Les titres d’Etat ont des échéances et des montants fixes.

Leur durée s’échelonne de 1 mois à 50 ans et leur taux dépend des conditions du marché au moment où ils sont achetés. Ils sont vendus par la salle des marchés de Dexia CLF Banque qui les livre directement sur votre compte-titres à la Trésorerie générale.


Les Bons du Trésor à taux fixe (BTF)

Les Bons du Trésor à taux fixe et à intérêt précompté (plus connus par leur sigle BTF) sont des titres de créance négociables à court terme émis par le Trésor public français, troisième support de la dette négociable de l'État français, derrière les OAT et les BTAN. Ils ont été créés en 1985, lorsque l'État a rationalisé la structure de sa dette. D'une durée de vie inférieure à 1 an à l'émission, ils étaient destinés à l'origine à affiner la gestion de la trésorerie à court terme de l'État.

Les BTF sont émis par adjudication hebdomadaire. Ils se traitent en taux in fine calculé sur une base annuelle de 360 jours, comme il est d'usage sur le marché monétaire de la zone Euro. Ils ont une durée de vie trop courte pour faire l'objet d'un marché secondaire important, et ce sont donc les moins liquides des titres de l'État français. Néanmoins, ces titres restent très liquides et sont revendables sans difficultés.


Les Bons du Trésor à intérêts annuels (BTAN)

Les Bons du Trésor à intérêts annuels sont des Titres de créance négociables, deuxième support de la dette négociable de l'État français, derrière les OAT. Ils ont été créés en 1985, lorsque l'État a rationalisé la structure de sa dette en créant trois instruments :

 - les obligations assimilables du Trésor (OAT), titres à long terme ;
- les BTAN, bon du Trésor à intérêts annuels normalisés, d'une durée de 2 à 5 ans à l'émission ;
- les BMTN, bons à moyen terme négociables, d'une durée de 1 à 7 ans à l'émission ;
- les BTF, titres à court terme, d'une durée inférieure à 1 an à l'émission.

Destinés de facto aux professionnels des marchés financiers et à la gestion collective, les BTAN sont émis par adjudication mensuelle. Leur encours représente environ 190 milliards d'euros à la mi-2005, contre 575 milliards d'euros d'OAT et 93 milliards d'euros de BTF.


Les obligations assimilables du trésor (OAT)

Les obligations assimilables du Trésor français sont généralement connues sous leur sigle : OAT. Il s'agit de valeurs mobilières, principal support de la dette négociable de l'État. Ce sont des emprunts que la République française émet depuis près de 20 ans. Leur crédit est celui de l'État, qui bénéficie de la meilleure signature (note AAA accordée par les agences de notation).